mardi, 16 octobre 2018 04:39

Ecrire

Written by A. d'Harccourt
Rate this item
(0 votes)

Tout petit déjà, alors que d’autres jouaient aux lego, construisant en briques blanches et rouges des maisons à la simplicité détonante, je restais en révolution lisant le club des cinq ; le clan des sept et même Fantômette. Héros disparus, sans doute un tantinet désuets maintenant.

Puis au fil des années, au fil des pages mon admiration s’est portée pour ceux qui à l’aide d’une simple plume d’oie, un peu d’encre de chine rédigeaient  sur des pages blanches des récits d’aventures, des histoires fantastiques. Ils avaient entre leurs mains ou plutôt au bout de leurs doigts le destin de leurs héros et vingt ans, cent ans après ils sont tous encore la alignés dans les rayons de ma bibliothèque ou parfois j’écorne quelques pages de ce passé décomposé. Des milliers de mots qui percent parfois le cœur et l’âme comme autant de coups de poignards, des mots pour relever des sentiments, des émotions. Des mots qui font monter les larmes, forcer les rires. Des mots d’amour, des mots d’amis, des mots d’aventure.

Sur le clavier de mon pc je n’ai ni le talent ni la patience de ces artistes qui arrivaient à canaliser ainsi leur imagination, maintenant que prennent place sur de virtuelles blanches pages les verbes et les sujets. Et même si je n’ai pas leur talent pour faire danser les mots sur des musiques poétiques, j’aime transcrire  lorsque le silence est roi et que l’univers semble entamer une liaison avec la nuit ! Alors ne vous étonnez pas si mon humble passion parfois me fait aligner des phrases sans rapport aucun avec le thème principal de ce blog. Dans cet espace de liberté je me livre sans compassion …en complément d’objet indirect.

Read 55 times Last modified on lundi, 01 mars 2021 07:24

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.